Ce qui se cache derrière la lettre de liaison

La lettre de liaison est essentielle à la continuité du parcours de soins tant du point de vue du médecin, que du patient et de l’établissement. Elle est un dispositif essentiel pour limiter les troubles liés à un traitement ou à un médicament et pour réduire le nombre d’hospitalisations itératives. C’est aussi un document clé dans la réduction de la morbi-mortalité. Et bien entendu, tous les professionnels de santé s’accordent sur l’exigence de la lettre de liaison (antérieurement CRH – Compte Rendu d’Hospitalisation).
Par
derrière-la-lettre-de-liaison-se-cachent-des-enjeux-stratégiques-pour-l-hôpital-le-patient-et-le-médecin

Au-delà de la réglementation et des enjeux juridiques (responsabilité du praticien, risque pour la personne morale), de la certification HAS et de la sécurité du patient, la lettre de liaison joue un rôle essentiel à plusieurs niveaux.

Il en va de l’image de l’hôpital auprès de la médecine de ville

La lettre de liaison est la vitrine de l’hôpital auprès des médecins généralistes. Elle donne une image de la qualité et de la pertinence des soins apportés au patient, lors de son séjour à l’hôpital. Finalement, on pourrait faire l’analogie de la relation médecin généraliste-hôpital avec la relation client ; et le sérieux d’un confrère peut être remis en question sur la base de la qualité d’une lettre de liaison.

La lettre de liaison joue un rôle dans la rémunération de l’établissement

Avec la tarification à l’activité (T2A), les établissements sont rémunérés pour les actes médicaux qu’ils réalisent. Les actes effectués, les antécédents et l’évolution permettent le codage des diagnostics associés significatifs (DAS) par les DIM. Ces derniers ont besoin d’éléments fiables, contenus pour partie dans les lettres de liaison, pour valoriser financièrement les séjours hospitaliers, sans avoir à passer du temps à courir après un médecin pour obtenir des précisions ou rechercher des données dans des dossiers.

Elle sert l’analyse épidémiologique et la recherche clinique

Outre le financement de l’hôpital, disposer d’une lettre de liaison exhaustive et du codage ad hoc permet de pratiquer une analyse épidémiologique et sert également les intérêts de la recherche clinique. Comparer des stratégies de soins ou des techniques de diagnostic existantes rend possible leur optimisation et leur harmonisation, mais encore faut-il que les données cliniques soient renseignées de façon pertinente et disponibles dans les systèmes.

La lettre de liaison s’avère être un élément vital au système de soins. La produire dans les délais, pour la remettre au patient à sa sortie d’hospitalisation et avec toute la qualité requise, est un défi pour les établissements de santé, même si les médecins sont déjà très engagés sur le sujet.

Sources:

Téléchargez le eBook

Comment tenir les délais et respecter la loi sur les lettres de liaison ? Décryptage d’un avocat expert en droit de la santé, conseils, retours d’expériences pour vous aider à être en conformité.

Télécharger

Étiquettes : , , ,

À propos Sandra Logut

Sandra Logut a développé son expertise e-santé depuis plus de 10 ans, notamment auprès d’un éditeur de systèmes d’information santé (#SIH #DPI #RIS #PACS #LIS) en France et au Benelux, puis en exerçant comme consultante pour accompagner les stratégies e-santé des entreprises et des start-up. A titre personnel, Sandra est membre de l’APSSIS, une association qui œuvre pour la sécurité des systèmes d’information de santé.