Créer le changement par la prise de conscience, la résilience et la force

Il n'y a pas si longtemps encore, de nombreux services informatiques d'établissements de santé étaient relégués au sous-sol. Leur mission consistait essentiellement à installer et prendre en charge les appareils médicaux et les systèmes informatiques centrés sur la productivité. Toutefois, à l'instar des prestations de soins, l'informatique médicale a profondément évolué.
Par

 
Les modèles de santé actuels mettent l’accent sur les soins aux patients et la santé publique, privilégiant désormais la mesure de la qualité et les rétributions basées sur la valeur et les résultats, plutôt que sur la quantité et l’utilisation des systèmes. Les directeurs des systèmes d’information (DSI) doivent assumer de nouveaux rôles, devenant ainsi agent de changement et agent d’exécution des technologies de l’information. Ils doivent déployer les outils et les appareils que les médecins pourront utiliser dans tous les environnements de soins, tout en pilotant la stratégie et l’innovation à la table du conseil d’administration, aux côtés des cadres de santé.

Il ne suffit pas de savoir que le changement est en marche, il faut aussi être conscient des nombreux facteurs qui l’influencent. C’est toute la différence entre connaissance et compréhension, et entre réaction et action efficace. Comprendre les objectifs et les priorités des DSI s’avère vital et fait partie intégrante de l’alignement de nos priorités organisationnelles sur les enjeux et les préoccupations de nos clients.

Au début de l’année, nous avons participé à une étude sur les priorités et les objectifs des directeurs de systèmes d’information, en collaboration avec le College of Healthcare Information Management Executives (CHIME). Cet effort a dévoilé les priorités stratégiques suivantes :

Cybersécurité et prévention des logiciels malveillants – Avec des fuites de données médicales quotidiennes en 2017, la cybersécurité est devenue une priorité absolue des directeurs de systèmes d’information du CHIME. Leurs objectifs en matière d’optimisation des systèmes basés dans le Cloud, d’implication des patients, de satisfaction des exigences réglementaires et de croissance reposent sur la sécurité des systèmes. Pour Nuance, garantir la confiance des clients grâce à des solutions alliant sécurité, confidentialité et résilience demeure également une préoccupation majeure. La cybersécurité s’apparente aux technologies « habilitantes » comme la reconnaissance vocale, les algorithmes d’intelligence artificielle de Deep Learning ou encore la connectivité Cloud.

Optimisation des systèmes IT – Pour les directeurs de systèmes d’information du CHIME, l’optimisation des systèmes de dossiers patient informatisés (DPI) et des systèmes informatiques, l’ergonomie et le retour sur investissement sont autant de moyens de tirer pleinement parti de ces solutions et de lutter contre l’épuisement des professionnels de santé. Leurs autres préoccupations concernent la recherche et la fidélisation d’un personnel IT qualifié, l’analyse des données et les plateformes d’implication des patients. L’optimisation des DPI constitue également pour Nuance un domaine d’interaction clé, qui inclut notamment la mise en œuvre récente d’un programme pilote chez Brigham Health.

Épuisement des médecins – Les lourdes exigences qui pèsent sur les médecins en matière de tâches administratives et de création de rapports – jusqu’à deux heures de travail sur ordinateur requises pour chaque heure de soins aux patients – suscitent de vives inquiétudes à l’échelle du secteur tout entier. Pour les DSI du CHIME, l’optimisation des systèmes des DPI, la reconnaissance vocale et le recours aux appareils mobiles sont les trois principales technologies qui permettent de lutter contre l’épuisement professionnel.

Intelligence artificielle – Deux tiers des DSI prévoient de déployer d’ici trois à cinq ans des solutions basées sur l’intelligence artificielle. Le tiers restant envisage de se concentrer d’abord sur d’autres priorités organisationnelles. Les initiatives de Nuance, telles que le Nuance AI Marketplace for Diagnostic Imaging basé sur le Cloud, créent les conditions favorables à une adoption généralisée de l’intelligence artificielle.

Gouvernance des données – Dans de nombreux établissements de santé, la gouvernance des données médicales en est encore à un stade précoce. Cela s’explique par le fait qu’elle repose — autant qu’elle influe — sur le succès d’autres domaines prioritaires. Gérer l’information médicale tout au long de son cycle de vie constitue un enjeu vital pour la documentation sur les traitements, la rétribution, la recherche, l’amélioration des résultats et les rapports réglementaires. C’est aussi un élément central pour atteindre les objectifs plus vastes en matière d’amélioration de l’expérience des patients et de la santé publique, ainsi que de réduction des frais de santé.

Consumérisme lié à la santé – À mesure que les consommateurs s’impliqueront davantage dans leurs choix médicaux, ils auront pour la santé les mêmes attentes que pour leurs dépenses quotidiennes. Cette évolution souligne l’importance qu’il convient d’accorder à l’expérience offerte aux patients et aux résultats tangibles obtenus.

Migration vers le Cloud – Avec plus de 70 % des systèmes informatiques hospitaliers désormais basés sur le Cloud, les DSI consacrent deux tiers de leurs budgets aux solutions basées sur le Cloud afin d’optimiser d’autres domaines comme les systèmes de DPI et l’expérience des patients. Interrogé dans le cadre de l’étude, un DSI a indiqué que son organisation souhaitait faire converger tous les appareils vers le système de dossiers patient informatisés, avant de faire migrer ce dernier vers le Cloud.

Chez Nuance, nous nous engageons à nous concentrer sur ces priorités et ces objectifs, car nous sommes convaincus que la réussite de nos clients en dépend. En cette ère de changements, nous sommes pleinement conscients des difficultés auxquelles doivent faire face les directeurs des systèmes d’information. Ce n’est qu’en collaborant étroitement avec eux que nous pourrons relever les défis technologiques, aligner les technologies IT sur les objectifs et les résultats des organisations, et gérer de façon optimale les relations, les compétences, les ressources et les budgets. Pour, ensemble, changer profondément l’avenir.

Subir le changement de manière passive ou créer le changement par la prise de conscience, la résilience et la force ? Le développement et le maintien de notre prise de conscience et de notre compréhension par le biais de discussions régulières avec notre Executive Client Council et de l’étude réalisée avec le CHIME font ici toute la différence.

Source : Creating change with awareness, resilience, and strength

Sources:

Étiquettes : , , , ,