4 avantages clés de la reconnaissance vocale médicale à l’hôpital

Les établissements de santé sont de plus en plus nombreux à s'équiper de Dragon Medical Direct. Car les avantages de cette solution de reconnaissance vocale médicale sont autant du côté des établissements (conformité, efficience), que du côté des médecins (qualité, confort de travail) et des patients (temps médical, continuité du parcours)
Par
Reconnaissance vocale médicale, ses 4 avantages clés

La reconnaissance vocale médicale est un véritable levier d’efficience pour retrouver du temps médical, améliorer la relation avec les patients et la qualité des soins, mais aussi pour se mettre en conformité avec les exigences réglementaires. 10 000 médecins hospitaliers en France ont adopté Dragon Medical Direct dans leur pratique quotidienne. Voici 4 avantages clés de la reconnaissance vocale médicale régulièrement cités par ses utilisateurs.

La reconnaissance vocale médicale facilite l’utilisation du DPI

Les médecins ont beaucoup reproché au Dossier Patient Informatisé (DPI) de leur faire perdre du temps, de ne pas être adapté à leur pratique et même d’être trop complexe à utiliser. Couplée au DPI, la reconnaissance vocale devient un outil puissant pour en faciliter l’utilisation. Elle permet d’améliorer le processus de saisie des données médicales : plus rapide, plus fluide. L’information médicale est ainsi capturée naturellement et en temps réel, par celui qui la produit. Bon nombre de médecins, comme ceux du CHU de Rennes, admettent qu’avec la reconnaissance vocale le DPI est mieux renseigné et plus précis.

Un meilleur confort de travail pour les médecins

Autre bénéfice sur lequel les médecins hospitaliers sont unanimes :  le confort de travail. A la voix, ils peuvent très facilement raconter l’histoire du patient (observations, évaluations, état du patient…). Ils dictent directement dans les DPI, et gagnent en temps et en ergonomie. Au service de médecine nucléaire du CHR d’Orléans, la reconnaissance vocale au curseur a permis d’éliminer l’étape de validation du compte rendu – une étape souvent chronophage. En effet, elle demande toujours plusieurs allers retours entre le médecin et les secrétaires.

Conformité avec la réglementation sur les lettres de liaison

La reconnaissance vocale rend possible la remise de la lettre de liaison au patient à J-0. La conformité à la loi est ainsi respectée, les patients sortant d’hospitalisation avec leur lettre de liaison. Des résultats immédiats dans la réduction du délai de production des lettres de liaison sont visibles avec la reconnaissance vocale. Au CHR d’Orléans, par exemple, ce délai a été divisé par 4.

Une meilleure qualité de la documentation clinique

40% du temps des médecins est dédié à la production de la documentation clinique, soit près de 4 heures* par jour. Pour regagner du temps médical, la reconnaissance vocale est la solution. Désormais boostée par l’intelligence artificielle, elle est plus précise et plus rapide. Les médecins documentent ainsi de façon détaillée l’histoire du patient, tout en gagnant 1h30 par jour.

Ce n’est donc pas un hasard si la solution de reconnaissance vocale médicale, Dragon Medical Direct, est utilisée aujourd’hui par 10 000 médecins hospitaliers. La rapidité de prise en main, l’immédiateté et la qualité de la reconnaissance vocale en font un outil plébiscité par les praticiens.

*Source : Enquête « les défis de la documentation médicale en France » menée par Les Echos pour Nuance (septembre 2016)

Téléchargez le retour d’expérience

Au CHR d'Orléans, la reconnaissance vocale est un levier de la transition numérique et de l’efficience. Découvrez les témoignages des professionnels.

Télécharger

Étiquettes : , , , , , ,

À propos Sandra Logut

Sandra Logut a développé son expertise e-santé depuis plus de 10 ans, notamment auprès d’un éditeur de systèmes d’information santé (#SIH #DPI #RIS #PACS #LIS) en France et au Benelux, puis en exerçant comme consultante pour accompagner les stratégies e-santé des entreprises et des start-up. A titre personnel, Sandra est membre de l’APSSIS, une association qui œuvre pour la sécurité des systèmes d’information de santé.