Lancer son entreprise : éviter les erreurs courantes

De nos jours, n'importe qui peut lancer sa propre activité. Avoir une bonne idée ne suffit pas toujours, car de nombreux obstacles pavent le chemin de la réussite. Ils peuvent avoir raison de ceux qui sont moins déterminés ou qui ne sont pas parfaitement préparés à gérer leur entreprise. Dans cet article, nous présentons les écueils les plus courants qui sont susceptibles de ralentir ou d'empêcher la réalisation de votre projet. Vous découvrirez également des outils de productivité capables de vous aider dès le lancement.
Par
Femme assise au bureau ayant une conversation téléphonique

 
Alors que la nouvelle année approche à grands pas, les personnes au tempérament d’entrepreneur pensent peut-être lancer leur activité. Sur leur chemin, les opportunités seront certainement au rendez-vous, mais quelques écueils et obstacles restent à négocier.

En les identifiant à l’avance, et grâce à une préparation préalable, vous pouvez veiller au bon lancement de votre entreprise pour mettre toutes les chances de votre côté. Pour vous aider à vous préparer, nous avons dressé la liste des erreurs les plus fréquemment commises par les entrepreneurs, et ce que vous pouvez faire pour les éviter lorsque vous démarrez votre projet.
 

Se lancer en solo :

    si vous pensez avoir trouvé LA bonne idée pour créer votre entreprise, vous serez peut-être tenté de vous occuper de tout, pour vous attribuer tous les lauriers et tous les profits. Pourtant, créer une entreprise en solo peut se révéler difficile, parfois trop. Choisir un partenaire peut être bénéfique pour plusieurs raisons :

    • Idées en chaîne : si vous êtes seul, vos idées peuvent rapidement s’essouffler. Ainsi, vous ne serez peut-être pas en mesure d’identifier les opportunités potentielles et les obstacles à dépasser, comme ce serait le cas en échangeant avec une autre personne.
    • Vérification : bien souvent, l’échec d’une entreprise est dû à une mauvaise décision qui a été prise en cours de route. Lorsqu’une autre personne examine ces décisions avant qu’elles ne soient mises en application, il est possible d’éviter certains écueils.
    • Motivation : tout le monde peut sentir sa motivation faiblir à certains moments, tout particulièrement lorsque l’on n’est pas sûr de la réussite de ses projets. Les partenaires sont capables de se motiver l’un l’autre et de se rassurer lors des pertes de confiance.

    Bien sûr, choisir un mauvais partenaire risque d’être bien pire que faire cavalier seul. Veillez à choisir une personne qui porte les mêmes valeurs et la même éthique que vous dès le commencement. Si vous n’êtes pas certain de vouloir vous lancer en solo, vous pouvez vous tourner vers les structures d’aide et les ressources mises à votre disposition, telles que les réseaux d’entrepreneurs locaux et les programmes nationaux, comme Startup Britain et Business Launchpad au Royaume-Uni.
     

    Imiter son voisin :

      aujourd’hui, les entreprises se multiplient à l’infini. Il est capital de veiller à ne pas proposer exactement les mêmes produits ou services qu’une autre personne, de la même manière et sur le même marché. Effectuez des recherches poussées au préalable pour éviter de potentielles frustrations.
       

      Manquer d’organisation :

        lancer son activité est un projet d’envergure. Si vous n’êtes pas bien organisé dès le départ, vous pourrez rapidement vous retrouver submergé par une foule d’idées, de tâches et de paperasse. Vous disposez désormais d’un avantage de taille face aux entrepreneurs du passé, grâce aux outils logiciels qui permettent de stimuler la productivité des entreprises. Les outils de gestion des tâches et les outils collaboratifs tels que Wrike et Trello peuvent vous aider à identifier vos priorités, tandis que les logiciels PDF professionnels comme Power PDF de Nuance permettent de numériser et de stocker tous vos documents de façon entièrement numérique, qu’il s’agisse de projets, de correspondance, de factures ou de plans. Ces outils jouissent d’un avantage non négligeable : la possibilité d’effectuer une recherche instantanée d’informations spécifiques parmi tous les documents.

        Enfin, grâce aux technologies de reconnaissance optique des caractères telles que OmniPage de Nuance, vous pouvez modifier la version numérique de documents que vous avez numérisés, comme vous le feriez avec n’importe quel autre document numérique classique. Le passage au numérique vous permet également de réduire vos coûts de façon significative.
         

        Manquer d’ouverture d’esprit :

          bien qu’il soit important d’être cohérent et de suivre un plan initial, il ne faut pas non plus rester trop fidèle à ses idées de base, tout particulièrement si certaines composantes du projet ne fonctionnent pas. Restez ouvert aux nouvelles idées, demandez conseils aux autres, notamment aux clients ou aux prospects.
           

          Ignorer le marché :

            il est primordial de prendre le temps d’étudier le marché, pour vous assurer que vos produits ou services s’adressent à un marché de taille suffisante. Votre activité a peu de chances d’être fructueuse si vous avez imaginé une solution pour pallier un problème qui n’existe pas, ou si vous ne vous êtes pas mis dans la peau de l’utilisateur final lorsque vous avez créé votre produit ou service.

            La création d’une activité est forcément jalonnée d’obstacles à surmonter. Toutefois, si vous réussissez à éviter certains des écueils les plus courants dès le départ, vous augmenterez vos chances de réussite.

            Découvrez comment l’imagerie documentaire numérique peut vous aider à prendre le contrôle de vos documents professionnels et de vos processus dès le début.

            Sources:

            Numérique : prenez de l'avance

            Les puissantes solutions d'imagerie documentaire de Nuance peuvent vous aider à transformer les processus documentaires de votre entreprise dès le départ.

            Learn more

            Étiquettes : , , , ,