4 astuces de productivité pour tirer le meilleur parti de vos journées

Comment se passe une journée normale pour vous ? Peut-être que vous allez au bureau, vous rédigez une liste des tâches à accomplir, vous travaillez un peu, vous regardez la liste à nouveau, la réécrivez, et ainsi de suite. Vous y êtes probablement habitué, mais ce n'est certainement pas très productif. Pour vous aider à progresser, vous trouverez dans cet article plusieurs activités simples que vous pouvez tester afin d'avancer plus efficacement vers vos objectifs. Jetez un œil aux idées ci-dessous et essayez-les, les unes après les autres. L'élan généré grâce à ces activités pourrait bien vous transporter très loin dans la réalisation de vos objectifs.
Par
café

 
Avez-vous pour habitude d’écrire une nouvelle liste de tâches, quasiment identique à la précédente, en espérant qu’elle vous rende plus productif ? Vous le savez mieux que moi : organiser des listes, y écrire des projets en attente, s’envoyer un e-mail pour le faire remonter dans la liste des priorités… Ce n’est pas ça, la productivité. C’est une perte de temps et pire encore, une perte d’efficacité.

Voyez comment maîtriser votre charge de travail dès le début de la journée, ou même reprendre le contrôle d’une journée qui vous échappe. Vous aurez besoin d’un stylo pour prendre des notes. Chacune des activités ci-dessous est conçue pour vous aider à vous concentrer sur l’essentiel tout en vous aiguillant vers plus de productivité. Choisissez l’une de ces techniques, munissez-vous d’un stylo et d’un calepin et observez les résultats.

Astuces de productivité

    1. Faites la liste de vos meilleurs clients (et de vos préférés !)
    Avez-vous déjà entendu parler du principe de Pareto ? Selon le principe de Pareto, 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes. Sur mes quatre années d’école, c’est l’une des leçons qui m’a le plus marquée. Je me souviens avoir pensé : « 80 % des raisons pour lesquelles je vais à l’école est de passer du temps avec 20 % des gens qui y sont. Nous arrivons à la première activité : Faites une liste des clients avec lesquels vous avez travaillé au cours des derniers jours. Si votre entreprise est très active, envisagez de demander de l’aide à votre personnel. Si possible, listez au moins 50 ou même 100 noms. Une fois la liste en main, tentez d’identifier les 10 ou 20 premiers clients que vous aimez servir, ceux qui reviennent vers vous régulièrement ou qui vous recommandent à d’autres. Puis, au cours du mois suivant, trouvez plusieurs moyens de les remercier. J’ai par exemple récemment envoyé le livre d’un de mes mentors, L’Ultime Échelon par Marshall Goldsmith, à 10 de mes clients. J’y ai ajouté une petite note afin de leur exprimer ma gratitude de travailler avec eux, et comment j’ai appris une chose ou deux sur l’organisation et la réalisation des objectifs avec ce livre. Selon le principe de Pareto, vous venez de renforcer vos relations avec les 20 % de vos clients qui contribuent à 80 % de votre entreprise.

    2. Écrivez une lettre (manuscrite ou e-mail) à un fournisseur.
    Je suis convaincu que nous vivons dans une société où l’on est trop rarement remercié. Sérieusement, à quand remonte la dernière fois où l’on vous a appelé simplement pour dire à quel point vous, votre entreprise et vos services êtes fantastiques ? Lorsque je reçois ce type de lettres, je les adore ! Elles trônent sur mon bureau ou au mur, et je les partage même parfois avec le personnel. L’un des principes de mon entreprise est : « On fait des affaires avec les gens qu’on apprécie ». Alors, chaque jour, j’écris une carte de remerciement manuscrite à quelqu’un. Habituellement, j’envoie cette carte à quelqu’un que j’ai rencontré, avec qui j’ai travaillé ou qui m’a aidé dans la semaine.Je n’attends rien en retour (et non, je ne joins pas de carte de visite aux remerciements), je veux simplement faire savoir à quelqu’un combien je l’apprécie. Essayez ceci au cours du mois prochain : écrivez une carte de remerciement par semaine à l’un de vos fournisseurs et regardez ce qui se passe.

    3. Dressez un inventaire de ce qui ne fonctionne pas.
    Il est temps d’être honnête avec vous-même, avec votre équipe et avec vos clients. Asseyez-vous et réfléchissez sérieusement. Demandez-vous quels obstacles vous empêchent d’être aussi productif et efficace que vous le souhaitez. Notez les réponses afin de vous y confronter, noir sur blanc. Une fois cette liste en main, contactez un coach ou un expert afin de passer en revue vos notes et de trouver des pistes d’amélioration. En visualisant vos obstacles puis en discutant des solutions, vous serez plus à même de clarifier les ressources dont vous avez besoin et les mesures que vous pouvez prendre.Permettez-moi de vous donner un exemple : il y a quelques temps, je me suis aperçu que lors de l’animation d’ateliers pour le personnel, les recommandations que nous faisions n’étaient pas suivies par tout le monde. J’ai donc planifié un entretien avec un expert, et en six mois, j’ai réussi créer un programme de suivi et d’engagement des clients, ce qui a sensiblement amélioré la dynamique créée au cours de ces visites en entreprise. Depuis, le personnel que je forme est davantage efficace grâce au renforcement des liens entre les membres de l’équipe et aux exercices de performance au travail.

    4. Écrire une ébauche de la journée idéale.
    J’ai beaucoup écrit sur la journée idéale.Elle peut se dérouler au travail, en vacances, chez des amis, en marathon, tout ce que vous voulez. Prenez de quoi noter et pendant 15 minutes, écrivez sur une journée, dans le futur, qui se passerait exceptionnellement bien. Détaillez. Quel est votre environnement ? Que ressentez-vous ? Qui est là ? Que se passe-t-il ? Est-ce que vous portez une tenue spéciale, ou une tenue de tous les jours ? Ce petit exercice est d’une efficacité redoutable. Récemment, j’ai reçu un e-mail d’un lecteur s’est habitué à écrire un récit de journée idéale chaque semaine. En seulement six semaines, il a constaté que plusieurs de ses journées se rapprochaient de son idéal ; un changement radical par rapport à ses expériences professionnelles et personnelles avant de commencer cet exercice. L’intérêt d’écrire ces « journées idéales » en détail est de visualiser la réalisation d’objectifs apparemment hors d’atteinte au moment de leur écriture, mais qui deviendront possibles à moyen ou long terme. Dans le jargon de la productivité, on dit que c’est un exercice qui permet de « visualiser avant de le voir ».Comme vous pouvez le constater, le petit effort passé aujourd’hui à effectuer ces exercices pourrait bien entraîner un gain substantiel demain, et l’élan généré améliorera certainement votre productivité. N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous pour me dire si ces techniques ont fonctionné pour vous.

    Transformez votre travail

    Travaillez plus rapidement et plus intelligemment en utilisant simplement votre voix. Avec la reconnaissance vocale Dragon, dictez des rapports, des emails et bien plus encore.

    Decouvrez

    Étiquettes :