Des étudiants créent des systèmes interactifs grâce aux outils vocaux de Nuance et du DFKI

Les outils de développement d’interfaces vocales et de machines intelligentes contribuent à l’évolution constante des interactions entre l’homme et les technologies. En partenariat avec DFKI, nous avons fourni à de brillants étudiants en informatique et en linguistique computationnelle des outils de développement de fonctions de commande vocale (Nuance Mix) et une plateforme de dialogue multimodal capable de gérer les interactions naturelles (SIAM-dp) à l’occasion d’un hackathon qui offre un aperçu concret des dispositifs intelligents avec reconnaissance vocale que nous réserve peut-être l’avenir.
Par
Des étudiants du DFKI créent des applications pour objets connectés à l’aide de technologies vocales de Nuance

Dans mon dernier article, j’évoquais les différents types de réseaux neuronaux et leur application à la reconnaissance vocale et à l’interprétation du langage naturel. Nous avons abordé les réseaux neuronaux profonds et récurrents, sans parler du modèle NeuroCRF. Seuls les réseaux neuronaux convolutifs, que nous utilisons aux fins d’identification des « intentions » en langage naturel, n’y ont pas été mentionnés. Mais ces détails techniques ne sont pas indispensables aux utilisateurs. Ils peuvent profiter des avancées des technologies de reconnaissance vocale et d’interprétation du langage naturel en toute simplicité.

D’ailleurs, aujourd’hui, même les développeurs peuvent créer des applis pour objets connectés avec fonctions de reconnaissance vocale ou d’interprétation du langage naturel sans même maîtriser les mécanismes de ces fonctions, tels que le machine learning. Comment ? Grâce à Nuance Mix, qui permet d’exploiter nos connaissances et notre expertise des différents types de réseaux neuronaux et de leur mise en application pour créer des systèmes d’interaction vocale intuitifs.

Cette nouvelle plateforme de développement réunit tout ce dont les développeurs ont besoin pour concevoir, tester et optimiser rapidement leurs applis vocales. Mieux encore ! Elle leur offre une interface conviviale pour la configuration et la maintenance de leurs applications vocales. Concrètement, il leur suffit de spécifier la finalité de leurs applications et de fournir des échantillons de données qui serviront de base au référentiel de connaissances de ces applications, puis d’y intégrer d’un simple clic un mécanisme de machine learning. Ils disposent ainsi de modèles uniques pour leurs applications (les fameux réseaux neuronaux évoqués précédemment), qu’ils peuvent déployer dans un environnement d’exécution en Cloud. Aucune connaissance en matière de machine learning n’est requise pour utiliser Nuance Mix. Les technologies vocales sont enfin à la portée de tous (cf. l’article de mon collègue Kenn Harper).

En rationalisant l’intégration de la reconnaissance vocale aux applis des développeurs, notre plateforme permet à ces derniers de consacrer toute leur créativité à la conception d’applis novatrices, pour tenter de se distinguer des concurrents, de plus en plus nombreux à proposer des applis pour objets connectés avec reconnaissance vocale. C’est également pour susciter cette créativité que nous organisons des événements tels que les hackathons, qui sont d’excellentes occasions pour les étudiants d’expérimenter les technologies vocales et de s’en inspirer pour innover.

Récemment, nous nous sommes associés au DFKI, le centre allemand de recherche sur l’intelligence artificielle du campus de l’Université de la Sarre, pour organiser notre propre hackathon. Le DFKI est un acteur majeur du secteur des systèmes d’intelligence artificielle en Allemagne, avec lequel Nuance collabore depuis 2014. Nos attentes vis-à-vis des étudiants étaient donc élevées. Le premier jour était consacré à la formation à l’utilisation de Nuance Mix, dispensée par les experts Nirvana Tikku et Samuel Dion-Girardeau. De nombreux partenaires industriels y ont répondu présent. A l’issue d’une présentation approfondie, le groupe a pu s’essayer à notre plateforme de développement en ligne.

Puis les étudiants se sont réunis pour le hackathon, auquel ont assisté mes collègues Christian Gollan et Hendrik Zender, d’anciens élèves du DFKI. Pendant 24 heures à compter du vendredi 17h, les participants ont travaillé à la programmation d’applications avec outils de reconnaissance vocale à l’aide de Nuance Mix et de SIAM-dp (la plateforme de dialogue du DFKI). Nous étions impatients de découvrir le résultat, espérant peut-être assister à la naissance d’une nouvelle invention d’étudiants primée, comme le robot Lisa. Et nous n’avons pas été déçus. Nous avons même été épatés par le travail de chaque équipe, qui a su proposer des solutions judicieuses, en réponse à des problématiques et à des besoins concrets, grâce à nos technologies de reconnaissance vocale et d’interprétation du langage naturel, et à la plateforme de dialogue multimodal du DFKI.

Plusieurs applications de simplification des interactions homme-machine ont retenu notre attention. Trois d’entre elles ont été récompensées par le jury. Le troisième prix a été attribué à un chatbot pouvant faire office d’assistant personnel, le second à un robot de reconnaissance vocale destiné à l’apprentissage des mathématiques par les enfants et le premier à une solution 077 qui permet à tout visiteur éventuel de laisser un message à une boîte vocale en l’absence des occupants au domicile. Le professeur Wolfgang Wahlster, directeur du DFKI et du département scientifique, nous a rejoints pour l’annonce des équipes gagnantes et la remise des prix. Il a félicité les étudiants pour leurs excellents résultats et rappelé le rôle capital des interfaces vocales et de l’intelligence artificielle dans l’optimisation des interactions entre l’homme et les technologies. Il a également souligné la contribution importante de la collaboration entre le DFKI et Nuance dans cette transformation.

Nous sommes ravis que cet événement ait offert aux étudiants passionnés par les technologies vocales la possibilité d’approfondir leurs connaissances et leur maîtrise de ces outils de pointe dans une atmosphère à la fois décontractée et studieuse. Entre deux parts de pizza ou tasses de café, tous ont consciencieusement travaillé à illustrer la manière dont des outils tels que Nuance Mix et SIAM-dp peuvent participer à la conception des solutions interactives intelligentes de demain.

Sources:

nuance-dfki-hackathon-2016 © Nuance

Dotez vos applis de fonctions vocales

Intégrez des fonctions de reconnaissance vocale et d’interprétation du discours en langage naturel à vos applis avec Nuance Mix.

Decouvrez

Étiquettes : , , ,