What’s next.

Continuer à réinventer les relations entre l’homme et la technologie

×

Ifaq : des dotations ou des pénalités financières ?

Si l'Ifaq récompense aujourd'hui la qualité, dès 2020 les établissements de santé, qui n'atteindront pas les objectifs, seront soumis à des pénalités financières. Sans attendre, les décideurs hospitaliers peuvent s'appuyer sur la reconnaissance vocale pour créer un effet levier sur leurs indicateurs qualité.

Par
Ifaq, reconnaissance vocale, Dragon Medical,qualité

Ifaq, derrière cet acronyme se cache la possibilité pour les établissements d’obtenir des dotations financières. Celles-ci sont basées sur l’atteinte des objectifs qualité nationaux. D’ailleurs, dans les années à venir, l’enveloppe Ifaq pourrait atteindre 5 % du financement des établissements de santé. Elle se positionne alors non plus comme un complément, mais comme une rémunération à part entière. Or, à compter de 2020, les établissements de santé n’atteignant pas les objectifs qualité pourront être soumis à des pénalités financières.

Ifaq : comment améliorer la qualité ?

Les grands principes du dispositif Ifaq reposent sur les résultats issus de la mesure nationale de la qualité (certification des établissements, indicateurs de qualité, de sécurité des soins et de satisfaction des patients) pilotés par la HAS et des indicateurs du programme HOPEN. La reconnaissance vocale est utilisée aujourd’hui à l’hôpital par plus de 15 000 médecins. Et elle démontre sa contribution à l’amélioration des indicateurs qualité Ipaqss. Elle constitue également un levier pour atteindre les objectifs des indicateurs HOPEN D1, D2 ou encore D6.

Améliorer les indicateurs qualité avec la reconnaissance vocale

L’utilisation de Dragon Medical Direct, la reconnaissance vocale de Nuance basée sur l’Intelligence Artificielle, est un levier d’amélioration de la qualité. Les établissements de santé qui l’utilisent ont mesuré d’excellents résultats. Par exemple, au centre hospitalier régional d’Orléans, l’indicateur Ipaqss QLS est passé de 10% en 2016 à 32% en 2018. Pourquoi ? Parce que l’usage de la reconnaissance vocale Dragon Medical Direct a permis de nouvelles organisations et la mise en place de processus plus efficients. Et ce sont ces nouvelles organisations qui ont conduit à une telle amélioration.

Se préparer maintenant pour éviter les pénalités

Les pénalités sanctionnant de mauvais résultats en matière de qualité seront plafonnées. Néanmoins, elles auront un impact financier sur les établissements de santé. Il en va aussi de leur réputation et de leur image. En effet, les patients ont accès aux résultats qualité des hôpitaux. Ils peuvent ainsi décider du meilleur endroit où se faire soigner. C’est pourquoi la reconnaissance vocale Nuance fait partie des objectifs des décideurs hospitaliers à court terme. Et les retours d’expériences au sein des établissements publics comme privés le confirment. Dragon Medical Direct contribue à l’amélioration des indicateurs qualité Ipaqss .

Lire l'article en entier

Plus de billets de l'éditeur

Ifaq, reconnaissance vocale, Dragon Medical,qualité
Si aujourd'hui l'excellence est récompensée, en 2020 la mauvaise qualité sera pénalisée.
Dragon Medical Direct en action
Le GHPSJ dresse un bilan très positif après 3 ans d'utilisation de Dragon Medical Direct
IPAQSS, atteinte des indicateurs qualité avec Dragon Medical Direct
L'atteinte des ojectifs qualité devient un enjeu global pour les établissements
Infirmières, comment la reconnaissance vocale peut les soulager
Comment soulager les infirmières des tâches de documentation des dossiers patients.
IA et la consultation médicale du futur
L'IA et l'Intelligence Ambiante Clinique révolutionnent la consultation médicale
Scope Santé, les patients peuvent sélectionner l'établissement de santé selon sa qualité
La qualité des établissements de santé n'est pas égale, Scope Santé guide les patients
Afficher plus d'articles